Home Le Bushido
Le Bushido PDF Imprimer Envoyer

Le code d’honneur et de morale traditionnelle des Arts Martiaux au Japon est le BUSHIDO ( voie du samouraï ou chevalier ). L’influence en est si forte qu’elle s’est imposée au peuple entier.
Comme tous les Arts Martiaux d’origine japonaise, le JU-JUTSU est donc imprégné de BUSHIDO et inconcevable sans lui. C’est pourquoi chaque ceinture noire, engagée dans la voie du JU-JUTSU l’est aussi dans celle du BUSHIDO. Il doit donc étudier, pratiquer et vivre le BUSHIDO en même temps que le JU-JUTSU car ils sont inséparables.

En Europe, les chevaliers du Moyen-Age, dans l’Inde, les Kshattryas, avaient les mêmes codes d’honneur que les samouraïs japonais. Ce qu’il y a de plus humain dans nos civilisations mécanistes est une survivance des principes chevaleresques. Les titres de « gentleman » ou de « gentilhomme » sont encore de nos jours, donnés à ceux qui vivent selon les règles non écrites de l’antique chevalerie. Le BUSHIDO des samouraïs est toujours vivant et actuel au Japon. Sa vitalité éveille en nous l’écho profond de notre ancienne culture chevaleresque. La pratique du BUSHIDO ne nous est donc pas étrangère. Jointe à celle des Arts Martiaux, elle reprend seulement une actualité civilisatrice.

Résumé et traduit en deux mots, le BUSHIDO est « la noblesse d’âme » mais « noblesse oblige » - vieille maxime française - signifie que chaque ceinture noire doit se discipliner, pour qu’en dépit des impulsions et passions, cette noblesse d’âme guide son comportement dans le dojo, dans les combats et dans la vie. Le BUSHIDO est le code d’honneur et de morale traditionnelle des pratiquants d’Arts Martiaux.


Il est vain d’acquérir les techniques, si la structure intérieure du JU-JUTSUKA n’est que faiblesse et qu’il soit moralement invertébré. JU-JUTSU, sans BUSHIDO, n’est qu’une apparence et ne peut faire illusion longtemps.
Il est donc capital que le Maître enseigne le BUSHIDO en même temps que le JU-JUTSU et que le disciple s’efforce d’apprendre les deux qui, en réalité, ne sont qu’un. Le respect rigoureux des principes du BUSHIDO et de son étiquette, facilite les progrès en JU-JUTSU.

 

Répétons : le BUSHIDO, âme des Arts Martiaux, se résume en deux mots : noblesse d’âme.



Les principes essentiels en sont :

Rectitude, courage, bonté, politesse, véracité, loyauté, désintéressement, détachement, honneur, fidélité, modestie, respect, contrôle de soi, amitié, bienveillance et cette énumération est progressive, solidaire, indivisible.

Les progrès dans ces diverses facultés sont appréciés par les Maîtres. Les manquements graves sont jugés par les Maîtres, les Anciens et les Pairs.

 

BUSHIDO